Je suis une habituée de mon IGA.

Mine de rien, à force de fréquenter les mêmes endroits, aussi anodins qu’une épicerie, on vient à connaître les détails de ces habitudes et ça finit par marquer la routine.

À la caisse rapide du IGA, c’est souvent la même demoiselle qui est là. Je la vois, mais j’ai toujours trop d’articles pour passer à sa caisse. Un peu joufflue, avec des rastas de plein de couleurs, elle est tout ce qu’il y a de plus sympathique et attachant. Souriante, de bonne humeur, efficace, polie. 

Tantôt, elle n’était pas à l’épicerie.

Mais je l’ai croisée, qui filait sur Chateaubriand sur une planche à roulettes, ses écouteurs sur la tête et elle chantait à voix haute.

Quel beau personnage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s