Pourquoi il faut toujours être à son meilleur.

Faut bien décider un soir d’aller au gym à l’improviste, sortir en sueur…

Pour rencontrer, au coin de ma rue, un dude (définition) que j’ai vu une fois dans ma vie (mais on avait eu le temps d’avoir une conversation intense).
Et que je n’ai pas vu depuis 4 ans. 
Avec, je présume, à son bras, sa copine.

Le truc avec ce genre de rencontre, c’est que c’est comme une première impression; ça prend 10 secondes et la personne a jugé ce que t’as l’air.

Mais comme il s’agit d’une seconde impression, ici, c’est comme un calque que tu poses sur ton image Photoshop de départ. (Ohoh, clin d’oeil aux graphistes dans la salle.) 
Pour les gens moins familiers avec PS, c’est une acétate ajoutée au portrait initial de la personne en question.

Sur son acétate, j’aurais juste fait pousser ses cheveux. Genre, pas mal. Mes ces informaticiens-là, je crois qu’ils oublient de se couper les cheveux anyway.

Sur la mienne, il aurait surement rajouté des joues rouges et les cheveux tapés su’a tête. Signe que j’ai chaud.

Moi qui avais ce gars-là sur mon réseau Linkedin et qui rêvait d’avoir une référence sur mon profil. 😦

Je prendrai une douche direct au gym, dorénavant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s