Y’a des matins, ohouooh.

Toune idéale pour les matins où le métro de Montréal est en arrêt complet. (Mon collègue affectionne particulièrement cette chanson dans le contexte, d’ailleurs.) 

J’entends des sirènes de police depuis ce matin.
Je pensais qu’il y avait un accident, il pleut. Tsé.
Mais non. Bombes fumigènes.
On redoute des radicaux porteux de carré rouge.
*Soupir*

Les deux dernières fois où j’ai vécu un arrêt du métro, je m’étais débrouillée pour trouver une, parfois deux lignes de bus pour me rendre à destination. Évidemment, avec les bus pleins à craquer que je laissais passer, je finissais par arriver 45 min en retard à tout coup.

Une fois, sur ma rue, je m’étais fait splasher de la tête aux pieds par une voiture dans la voie de service pour les autobus et taxis. Dans la série “Fuck you la vie”, après être retournée chez moi mettre des vêtements secs, y’avait ben juste un métro en arrêt de service pour ajouter à ma frustration matinale, doublé d’une pluie chiante qui m’a toute remouillée en attendant l’autobus qui ne passa jamais.

LÀ JE SUIS UNE P’TITE FILLE WISE.

J’ai été déjeuner, tranquillos, dans un café. Pis je flâne chez nous en attendant que ça passe. Ouain, c’est peut-être pas si wise que ça, je perds des heures de travail. Mais! Je suis pas en train d’me faire mouiller.

Fin de la parenthèse je-fais-une-grève-du-métro-ce-matin.
(La STM recommande à ses utilisateurs de marcher ce matin. Ben oui, pourquoi j’y ai pas pensé avant? On devrait tous faire ça, marcher pendant mille ans sous la pluie. )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s