« Paraît que c’est ben beau, l’autre bord »

Tsé, ces gens seuls qui parlent.

Pas ceux qui ont un bluetooth caché dans l’oreille, ni les acteurs qui répètent leur texte, mais les purs et durs, qui se parlent à eux-mêmes pour se réconforter.

J’étais en file au McDo de Plaza St-Hubert un matin, (Ouain, tu les magasines, tes places à weirdo, Juliette) et l’itinérant qui quête toujours en bas de l’escalier roulant de station Beaubien était là, à attendre sa commande. 

Tsé, ma joke à moi, c’est que j’me dis que McDo va m’empoisonner un m’ment donné. Eheh. Mais tsé, moi ça me dérangerait pas, échanger ma petite vie de misère, pour aller me reposer su’ un nuage. Paraît que c’est ben beau, l’autre bord. 

Ce petit homme tout maigre avec une grosse barbe a fini par recevoir sa commande; un super trio avec un bagel déjeuner, une patate et un jus de pomme.

***

Station Sherbrooke, à l’endroit où les musiciens se produisent, il y avait, un matin, un homme assis sur une petite chaise, une guitare sur les genoux. Il parlait.

Tsé, c’pas facile la vie. T’as des boutes plus durs, pis c’est ben tough à vivre, on passe à travers, mais les gens nous jugent, sans te parler, sans vouloir connaître ton histoire…

Au début j’ai cru à du slam “ancienne génération”. C’est peut-être le cas; un style de musique ça part pas de nulle part.

Mon impression reste qu’il devait avoir loué son espace pour jouer de la guit’, pis voyant que tout le monde est dans le rush à l’heure de pointe, que personne écoute autre chose que le ipod qui fait leur petit confort matinal, à ces travailleurs là tsé…

Il s’est mis à parler. 

***

Créer. 
C’est ce qui importe, il paraît.

Ce que tu créées, c’est toi, ton oeuvre, ton travail. 
Quand tu regardes tes créations, tes écrits, dessins, vidéos, audio, tu peux te dire "Je laisse ma trace". 

Pis quand t’as pas le temps d’aller chez Omer Deserres, tu peux toujours aborder un inconnu pis échanger. Tu l’sais pas, mais des petits gestes, deux mots, des fois ça fait une grande différence.

Ils le disent pour ben des affaires; c’pas bon de garder ça en d’dans. 
Si t’as le goût de parler, fais-le.

Pis si personne ne t’écoute, achète toi un Bluetooth; t’auras l’air moins weird.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s