Les weirdos du métro

Ils sont nombreux. Tsé.

Et ça fait plusieurs fois que je croise le même dude tout habillé en noir, les cheveux longs ondulés, mais pas peignés. Il tape avec ses mains et ses pieds et chante d’une grosse voix rauque qui souffre.

NO WOMAN NO CRY
NO WOMAN NO CRYYY 
NO WOMAN NO CRY
NO WOMAN NO CRYYY 
NO WOMAN NO CRY
NO WOMAN NO CRYYY 

Ouain, j’pense qu’il connaît juste le refrain. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s