Dayjâ vew

Tsé cette impression de déjà-vu, quand on rencontre une personne?

Cet été, pendant mon voyage en Angleterre, des Italiens m’avaient prise pour Italienne et un phénomène similaire s’était produit avec un inconnu espagnol dans l’ascenseur.

J’ai eu mon premier contact du genre avec le monde arabe.

C’était spécial.

Je sortais du Starbucks où je vais souvent, par amour pour le staff. J’étais de bonne humeur par cette chaude soirée de juin, soir de francofolies. Je suis donc sortie de ce sympathique café par la terrasse et un jeune homme au look d’Aladdin m’a regardé. Ok, dans une certaine mesure, qu’on me regarde n’est pas exceptionnel, mais ce regard-là, c’était quelque chose. Ça voyait à travers mon âme. Genre que j’pouvais pas continuer mon chemin sans faire de quoi. Ou je suis un robot.

Il m’a donc regardé.
“wadjiga toïscha?” (J’invente ok.)

Moment awkward où je tente de comprendre.
Je baragouine un “Sorry?”

Il ne dit rien, l’air confus.  
Je parle en français; pas mieux.

“Sorry, I was mistaken on the person…”
Il s’assoie, l’air déçu. 

Le pauvre, il a dû me prendre pour Jasmine. :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s