Un constat à 500$

Sur Facebook, j’ai demandé quelle était la meilleure façon de dépenser 500$. 

Alcool, sexe et bouffe ont été mentionnés (J’ai de jeunes lecteurs libertins).
Mais l’un d’eux (moins libertin) a failli mettre dans le mille; un paiement de loyer.

En ce début juillet, le déménagement est sur toutes les lèvres.
Quoique ça se tient mort, pour ceux qui ne déménagent pas; faut pas s’vanter de ne pas déménager, sinon tu risques de te faire harceler pour aider tes précieux amis à déménager des pas-si-précieux-meubles-IKEA dont la durée de vie diminue de moitié à chaque déménagement. Watch out.

Mais hurray! pour ceux qui ont trouvé un super logement avec un propriétaire assidu, clair, débrouillard, pas avare, respectueux, compréhensif, honnête, fiable… Bref, le principe est clair. Mais c’est pas la même clarté pour tous.

Je suis dotée d’une bonne intuition, mais dans le rush de me trouver un appartement cool et bien placé, elle m’a faussé compagnie. 

Résultat: je me retrouve un 1er juillet dans l’appartement où je dois déménager le jour d’après, et on me dit BREAKING NEWS RIGHT NOW LIVE LÀ LÀ qu’il y a un problème de fourmis charpentières, que le proprio ne fait jamais les réparations dûes, sauf si on fait pression pendant longtemps, longtemps. La pièce est mal isolée à l’arrière, la porte est pas étanche, ils paient des frais de fou pour la chauffer pendant l’hiver (Selon Hydro-Québec, 2200$ par an!?). L’escalier est dangereux et le courrier ne se rend pas parce que c’est jugé trop dangereux pour les facteurs l’hiver. La fan du poêle ne fonctionne plus depuis des mois, la sortie de sécheuse n’a pas de grille, un écureuil pourrait rentrer. 

“Plein de gens visitaient et quand on leur disait tous ces trucs, ils n’étaient plus intéressés. Rendus à toi, on a décidé de ne rien te dire; on était tannés des visites”

Good job girls.

À la fin, ça donne un dépôt de 500$ remis il y a deux semaines à un proprio qui a négligé de me faire signer le bail, qui n’était pas prêt, les trois fois où je lui ai proposé. Ça donne aussi un proprio qui argumente mal lorsqu’on lui pose des questions, mauvais feeling. On flushe le plan. Pu le goût. NEXT.

Et évidemment, il refuse de me redonner le dépôt, donné en cash. 

Si tu donnes 500$ à quelqu’un et que tu ne le revoies plus, c’est probablement un 500$ bien investi.

Ouais, t’as surement raison, papa.

***

Le dénouement se produit 2 jours plus tard. On trouve un logement moins cher, au centre-ville, où tout est rénové, fiable, quelqu’un de rejoignable 24h/24, un resto et un dépanneur classe au rez-de-chaussée. Lave-vaisselle en prime. (J’capote!)

Ne reste que trouver notre troisième mousquetaire, qu’on vive nos vies de jeunes adultes dignes d’une série télé. (Dont je serai l’auteure, héhé.)

Et là, j’aurai le droit de dire HURRAY pour vrai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s