Gourmandise et cie.

On dit qu’il ne faut jamais faire l’épicerie le ventre vide.

Moi j’ajouterais
“Ne jamais aller dans un restaurant de sushis à volonté le ventre vide”

Au moment où j’écris ces lignes, je suis écrasée dans mon lit queen, trop lâche et pleine de sushis (Je maudis les mots “à volonté” qui nous rendent beaucoup trop soucieux du rapport quantité-prix quand on réalise que ça coûte 23$) pour me lever aller me chercher un verre d’eau. Bleh.

***

J’ai parfois des “food crave”, comme ces coquins d’anglophones savent si bien le dire (i.e. élan-de-gourmandise-pour-un-aliment-en-particulier).

Ça arrive à des heures comme 10h le matin (toujours), 14h30 (quand mon lunch ne m’a pas suffi) et 20h (l’heure de la crème glacée).

J’ai eu l’occasion de visiter Les givrés cette semaine, un “bar à dessert” sur lequel j’avais vu un article très aguichant dans La Presse. Ils font tout tout tout maison. Crème glacée, sorbets, cornets gaufrés, coulis de caramel. Bref, j’ai un petit kick. Pis c’pas loin de chez moi, donc j’ai pris une carte fidélité. 😀

J’ai pris une photo d’un extrait de leurs murs.
Juste pour te teaser.

Les givrés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s