Une histoire de mode

Une de mes 17 soeurs étudie en mode.

Elle met des couleurs de vernis dépareillées sur ses ongles… Et malgré que je sois très peu “mode attitude”, je m’en suis inspirée en mettant du vernis rose sur un ongle sur chaque main, alors que tous les autres sont gris “Eel Skin” (Ouais, j’feel pas pour sauver des animaux, quand je mets du Eel Skin sur mes ongles).

Je suis allée porter au club vidéo l’excellent film Gainsbourg, vie héroïque. En profitant de l’occasion pour ouvrir un compte, munie de 2 preuves de résidence à Montréal et d’une pièce d’identité avec photo. Tout ça doublé d’une vérification du numéro de téléphone LIVE là, pour être sur que c’est vraiment mon cellulaire que j’ai donné. (Les pauvres, ils ont dû se faire avoir souvent pour en arriver là…)

Après toute la pénible procédure avec ce commis et son air terriblement neutre, il a porté un regard sur mes ongles.

– C’est la mode ça eh?

Confuse, j’ai dû bafouiller quelque chose du genre “Euhchépaouimapeutetmasoeurwi”.
Moi et jaser de “mode” = Top malaise.

– Je l’sais, ma fille est arrivée l’autre jour… Elle portait DEUX BAS PAS PAREILS! C’est la mode y paraît!

Héhé, ben oui, les trucs dépareillés! Pareil. Han!

Bref.

Mes ongles ont mis un commis de vidéoclub à l’aise.
J’pense que ça valait le trouble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s