Bécots cocasses

J’étais au Saint-Buck sur Saint-Denis avec des amis quand j’ai entrevu une scène qui m’a rendue hilare en dedans, alors que je passais une pas-si-bonne-journée.

Y’avait un gars aux cheveux longs, look activiste, le genre qu’on a vu dans toutes les manifs cet été, qui jasait avec un latino dont le léger sourire en coin transpirait la sensualité. Les deux devaient avoir autour de 30 ans.

Une demoiselle blonde platine, rouge à lèvres très rouge et coupe de cheveux in (Comprendre, toupet carré, un côté de la tête rasé) s’est pointé le bout du nez vers 21h en saluant le gars aux cheveux longs.

Elle s’avance vers lui pour lui donner deux becs et OH COUP DE THÉÂTRE, il l’embrasse sur la bouche. Prise au dépourvu, il lui a en fait embrassé les dents parce qu’elle riait jaune, la pauvre.

Le reste de la soirée semble s’être déroulé dans le malaise, puisqu’il lui a redonné plusieurs becs sur la bouche et elle regardait généralement dans la direction inverse.

C’est à partir de ce genre de scène que j’adore me faire des histoires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s