La fête de Christmas

Des asiatiques qui veulent bien perler.

Ce n’est pas une grosse faute.
“En la fête de Christmas”
C’est une super tournure de phrase, ils ont dû entendre ça dans les chansons, dans leurs cours de français, qui sait. Mais personne ne leur a expliqué que c’était “Noël”, en français. Je me permets de soupirer.

Ce que je sais, en tous cas, c’est qu’ils sont meilleurs à l’écrit qu’à l’oral. Et qu’ils préfèrent prendre pour acquis qu’on parle anglais au coin Sherbrooke et St-Denis.

D’où la rapide présentation du sushi “nananane” qui s’avérait être le sushi spécial 999. (À prendre si vous aimez les sushis frits avec de la mayo piquante su’l top. À consommer avec modération…)

Reste que, si jamais je n’avais rien à faire à Noël, je saurais où aller manger.
(Le plus important, entre la langue et la bonne bouffe, ça reste la bonne bouffe)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s