Pour le meilleur

Il y a de ces périodes déprimantes.

C’est pas si pire quand il fait une température de frigo, mais quand tout le reste est fidèle à l’hiver, ça finit par t’affecter.

Des mauvaises nouvelles, des gens sur leur lit de mort, des histoires dignes des plus grands drames romantiques; ouais, tout ça arrive pour vrai.

Ça te ramène à terre, alors que tu prépares Noël et que ça aurait fait ton affaire de flotter un peu.
Tu essaies de te mettre dans le mood.
Préparer des biscuits aux épices pour colocs, collègues et amis.
Mettre “Joy to the world” de Pink Martini, en boucle.
Décorer ta chambre.
Dépenser 5 piastres pour un café-réconfort chez Sbux.

Pourquoi on continue?
Parce qu’il y a quelque chose de bon, au bout.
Ouais, faut y croire, parce que sinon, c’est long longtemps, la vie.

image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s