Pâte phyllo etc.

C’est un party du type amène-un-plat-et-les-20-autres-invités-feront-pareil qui m’a fait réfléchir.

Un super festin.
Des petits pains au steak haché, crevettes cocktail, mini-wraps, chips de maïs scoopées, garniture à chips à 5 étages, bouchées pleines de pâte phyllo, fromages, pâtés, baklavas, pâtisseries exotiques…
De quoi être ivre de bouffe avant minuit.

Ce n’est pas un party pour cruiser, de toute évidence, surtout quand les gens parlent de bébés et d’acheter des condos, tout ça dans une maison à Longueuil. Donc tu peux te bourrer la face sans craindre d’être jugé(e) et en ne jugeant personne en retour (sauf celle qui baisse le son du vinyle de Lionel Richie qui commençait à donner du groove au salon, COME ON).

Ce que j’ai remarqué, après cette fête raisonnable pleine d’adultes (Personne qui frenche de la soirée; on n’a plus les partys qu’on avait) c’est que j’ai feelé comme une fille avec 20 livres de plus toute la semaine qui a suivi. (Presque aussi pire qu’un voyage en Angleterre)

Comme si la pâte phyllo avait dit “crisse, chu ben” à la hauteur de mon nombril et est écrasée là depuis.

On a d’ailleurs effleuré le sujet de “manger santé” pendant la soirée. Il y avait le côté qui dit “Faudrait essayer de bannir les produits laitiers et céréaliers”.
Et l’autre qui dit “Non, ce n’est pas logique, pis c’est trop bon. »
(Je ne suis pas du côté que vous pensez.)

Bref, tout ça pour dire qu’avec beaucoup de thé,
je reprends ma taille de guêpe.

Mais j’emmerde la pâte phyllo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s