La déception la plus grande

Une mangue dégueulasse.

J’ignore si ça vous est déjà arrivé, mais moi ça me frustre à chaque fois, et pourtant, je recommence. Parce que c’est bon en bateau une bonne mangue.

Tsé du moment à l’épicerie où on la tâte et qu’on réalise que “hm, elle semble être à point, ce ne sera pas une autre de ces mangues qui ne murissent pas”… Attendre quelques jours juste pour être certain d’apprécier une belle mangue juteuse. L’éplucher. Et tomber sur quelque chose comme la photo plus haut. Argh.

Ce n’est pas une valeur sure, mais on tente notre chance à coup de deux piastres. C’est mieux qu’une loterie, parce qu’on sait qu’il y a des saisons où les mangues seront meilleures, mais reste que c’est terriblement décevant quand la mangue juteuse qu’on croyait déguster est en fait une mangue tignasseuse avec des poques brunes.

Meilleure chance la prochaine fois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s