Les petits moutons noirs

C’était avant d’aller travailler.

Je marchais et j’étais en train de me questionner sur l’attitude à adopter devant ma nouvelle situation de fille qui fait un retour à une “job d’étudiant”. Jouer la fille qui a d’autres ambitions? Faire comprendre à quel point j’ai quitté l’autre pour des bonnes raisons? Montrer que j’aime quand même vraiment ça, le café, pis le contact avec les autres?

Et il y a cet animal qui m’a regardé descendre la rue; un genre de mouton blanc méprisant et blasé.

Je m’suis dit que, si les moutons blancs me boudent, je vais être ce p’tit mouton noir, qui prend des choix non-approuvés par les autres, mais qui va finir par trouver sa place et être heureux.

J’ai juste tourné la page.
Je n’ai pas justifié mon arrivée.
Le monde était fin.
C’était peut-être plein de petits moutons noirs aussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s