Bonne fête Juliette!

En ce 1er mars, date d’anniversaire de la fille qui fait des constats, je me présente. Parce que je ne l’ai jamais fait. Et comme la nature d’un constat veut que ce soit court et que je considère ne pas pouvoir me décrire complètement en un paragraphe (Ô, être humain), j’offre donc un compromis facile à lire.

Juliette en quinze points.

  1. Je ne vivrais que de mets vietnamiens.
  2. J’ai 3 soeurs plus jeunes que j’adore. Une qui est drôle, une qui est fashion et l’autre est sociable.
  3. J’aime aussi mes parents (ces chers lecteurs fidèles!).
  4. Je suis plus chat que chien.
  5. Avant d’écrire des constats et mon blogue sur mon voyage en Angleterre, j’écrivais une sorte de poésie pop dans des cahiers… Oké, j’en écris encore.
  6. Un court-métrage, c’est assez pour me faire pleurer.
  7. Des fois, j’ai des envies incontrôlables de manger des trucs weird comme un Mr Freeze pour déjeuner.
  8. Quand je suis gênée, mal à l’aise, inconfortable, fatiguée, stressée ou triste, j’ai l’air bête et méprisant. Surtout avec mes lunettes.
  9. J’haïs porter des lunettes.
  10. J’ai fait un baccalauréat par cumul de certificats; animation culturelle, communication, anglais. Et là j’en fais un en création littéraire. Comme quoi j’aime vraiment ça, les trucs courts à répétition.
  11. Je fus déçue de suivre un cours d’écriture pour la télévision à l’UQAM. Tellement de restrictions, c’est comme pas assez. Beaucoup d’admiration pour Fabienne Larouche.
  12. Je suis née en banlieue au nord de Montréal, mais j’ai Montréal gravée dans mon âme et tatouée su’l coeur.
  13. J’étais dans la team du journal du Cégep, corrigeant et rédigeant des trucs random genre un quiz “êtes-vous psychopathe?”, des chroniques d’humeur et critiques d’albums… Alors que tout le monde écrivait de la poésie. C’EST UN JOURNAL ÉTUDIANT, PAS UN FOCKING RECUEIL DE POÈMES, me suis-je dit intérieurement pendant toutes ces années. J’ai du respect pour les poètes quand même là.
  14. Le surnom que j’ai le plus entendu était “Djou”. J’sais toujours pas si j’aime ça.
  15. Je préfère créer que consommer pour la littérature, le théâtre, l’impro, la peinture… Bref, tout sauf pour la bouffe vietnamienne.

C’est tout.

Sinon y’a ça: http://about.me/juliettep

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s