Jaser célibat

Une cliente habituée, après s’être rappelé de ma date d’anniversaire, me dit:
– You look really happy today. Are you in love?

J’ai dû faire un genre de faux sourire quand je lui ai répondu:

– HA, I wish.

Je ne connais que son prénom, elle connaît le mien, ainsi que mon signe astrologique. Elle devait se dire qu’on était rendu à se jaser de ces choses-là.

En ce temps des fêtes, je trouve dommage qu’on mise autant là-dessus. Sur les relations. Je vois des gens malheureux de n’avoir personne avec qui partager leur vie, et d’autres qui n’aiment plus leur confort de longue date. On fake quand on voit la famille.

– Pis, les filles, avez-vous des chums?

Lorsque je serai une tante, je me ferai aussi un plaisir de questionner mes nièces.

Quand t’es l’interlocuteur, et que tu déprimes, il est possible que cette question soit celle que tu ne voulais pas entendre. Celle qui gâche ton prétendu que-des-succès-en-2013. Non. Pas d’chum. J’pense ben me rendre à 4 années là. J’ai pris off, on va dire.

Faire passer ça comme un choix. Parce que oui. Ça reste un choix. Un choix rough quand il fait frette dans le lit, mais un choix heureux quand on trouve une raison de sourire qui s’apparente à de l’amour.

I’m in love with my job and the people around.

Que j’aurais dû répondre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s