Un cappuccino sans mousse

Restaurant l’Avenue, sur Mont-Royal. Réputé pour l’ambiance de ses toilettes avec blacklights. J’ai suggéré qu’on y aille (au resto, pas aux toilettes nécessairement), pour faire changement de l’habituel Bistro tôt ou tard.

Je suis difficile sur quelques affaires. Genre le français bien écrit et la belle mousse. Quand je lis un menu de restaurant qui contient des fautes, je me retiens pour ne pas me lever bruyamment et agiter les bras en lançant des mots snobs comme “pérénnité” et dévisageant le staff au complet. Je me défoule généralement une fois sur facebook ou dans un courriel en offrant des services de révision linguistique. Un bon repas gratuit ferait mon affaire, mais les restaurants déclinent souvent mon offre en me répondant un truc du genre “Merci d’être client chez nous, nous allons remédier à ce problème sous peu”. Si seulement.

Pour la mousse, j’en fais un cas. J’veux dire, lorsqu’on t’apprend à utiliser une machine à espresso qui possède une buse à vapeur, la moindre des choses est de savoir drette en partant qu’un latte et un cappuccino ne sont pas des homonymes. 

BARISTA 101

Un latte contient de l’espresso et du lait chaud, orné d’une légère couche de mousse onctueuse.

Un cappuccino contient de l’espresso et du lait moussé, mais attention. La moitié, ou un peu moins, du volume de la boisson (c’est selon les standards de l’endroit) devrait être composée de mousse.

Donc en considérant qu’un cappuccino contient autant d’espresso qu’un latte et que la mousse ne se mélange pas ou presque à l’espresso, ce qu’on boit devrait goûter plus fort.

On prend un cappuccino parce qu’on aime le goût du café pas trop dilué, et/ou parce qu’on aime manger la mousse avec la petite cuillère (mon trip).

Fin de la formation.

Je ne retourne jamais mes plats. Je deale avec les erreurs et les incompréhensions facilement. Mais quand je demande un cappuccino, je ne veux pas un latte dont on tasse la totalité de la mousse d’un coup de cuillère. J’ai osé demander un cappuccino, avec plus de mousse, ai-je spécifié. On m’a resservi la même tasse (avec ma trace de lèvre dessus, oh well) avec un latte, again, dedans. J’ai parlé au dude unilingue anglo qui faisait les boissons, pis il m’a tourné le dos. 

Faque pour votre info, y’a un Starbucks à trois coins de rue à l’est et à l’ouest, si vous voulez un bon cappuccino avec mousse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s