Kill em with kindness

“omg these are in french”

Le nombre de fois que j’ai vu des anglos regarder le menu et s’exclamer de la sorte, comme si on était super weird d’afficher le français en premier à Montréal… C’est facile de se vexer et rester bête. Sérieux, arrête de chialer, demande-moi ce que marwon prwaleenay est, pis je vais te répondre avec un sourire que c’est chestnut praline, mon cher.

– English is right under every drink’s name, but I can translate for you if that helps

-Oh no that’ll be all right, I’ll have a grande flat white

– Can I get a name for the cup?

– You can write Leo on them

– May I ask which English-speaking nation you’re from, Leo?

– Oh… I’m from Toronto

Je l’ai taquiné comme s’il ne savait pas qu’on parlait en français ici. Il m’a ensuite dit qu’il était venu à Montréal 3-4 fois déjà, qu’il adore et en profite pour visiter des amis. Qu’il n’a pas eu la chance d’apprendre le français plus que les plus petites bases, puisque ça parle pas fort français dans son coin… On s’entendait tous les deux pour dire que c’est dommage. Qu’une langue seconde est toujours pratique pour voyager aussi.

J’ai pris la commande du prochain client et Leo m’a salué et souhaité de joyeuses fêtes avant de partir. Des fois on pense tuer les autres avec notre gentillesse, pis c’est la situation awkward, qu’on tue, finalement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s