Paniquer devant les betteraves marinées

Vite dit, j’ai l’air complètement cinglé. On dit que je suis une fille sensible. Ça a l’air beau et romantique, mais une fois, j’ai paniqué devant un pot de betteraves marinées dans le vinaigre.

Ce qui n’est pas dit dans cette phrase punchée pleine de vinaigre, c’est que le pot a cassé, par ma faute, dans une épicerie. Et non seulement le pot, mais moi aussi, j’étais cassée.

Il y a plusieurs années, après avoir subi du harcèlement psychologique au travail, j’étais retournée faire des cafés. Après le harcèlement, j’étais convaincue que je ne valais pas grand chose sur le milieu du travail. Aussi bien aller faire des cafés latte. J’étais au moins capable faire ça.

J’ai peut-être l’air de m’apitoyer, mais il fallait me voir revenir du travail, constamment anxieuse, en pleurant, trop souvent. Quand tes parents et ton colocataire te disent de quitter ta job, c’est que les effets secondaires néfastes débordent un peu.

Me privant de resto pour économiser, je faisais l’épicerie plus souvent. Et je me suis mise à regarder les prix d’un truc sur l’étagère du bas. C’est là qu’un pot de betteraves marinées a glissé par terre et fendu. Et j’ai réellement paniqué. J’aurais averti un commis, mais je me suis mise à avoir peur qu’il m’oblige à payer. Personne ne m’avait vue, sauf peut-être les caméras. Je me suis dépêchée à clancher mon épicerie et payer, pour pas que le gars qui checke les caméras appelle les chiens pour m’attaquer.

Tout s’est bien passé. On panique souvent pour rien dans la vie. En fait, on panique généralement pour rien. Une fois ma respiration sous contrôle, je me suis dit que j’aurais pu informer un commis en ne disant pas que c’était moi. Tsé, juste comme une bonne citoyenne. Mais l’anxiété, ça ne laisse pas de place aux solutions zen et rationnelles.

Bref. Alors j’avais quitté ma job moche qui payait correc’, pour un retour au salaire minimum. Minimum comme mon self-esteem. Je pouvais sourire, mais j’étais brisée du dedans. J’ai postulé pour plein de postes par-ci par là, mais les diplômes que t’as sur ton mur (ou dans un tiroir), la vie s’en fout un peu, des fois.

Ma santé mentale va bien la plupart du temps, mais quand l’argent ne va pas et que je ne suis pas convaincue de ma valeur d’être humain, je suis plus fragile. Pis c’est correct. Parler d’anxiété ne rendra jamais personne zen. C’est un peu comme brasser de la braise. Mais si c’est en gang, on sort les guimauves, et on peut apprécier ce que ça a de bon; on se réunit et on se comprend.

Avec les années, j’apprends à me connaître. Je sais que les saisons affectent mon moral plus que d’autres. Je sais m’éloigner des gens toxiques et douter moins de moi. Je sais que je ne suis pas seule à avoir des petits épisodes anxieux et je sais que ce n’est jamais la fin du monde. Et je sais maintenant apprécier les betteraves marinées quand je peux les acheter.

 

Publicités

2 réflexions sur “Paniquer devant les betteraves marinées

  1. Allo juliette!
    Ne ten fait pas avec les betteraves je travaille dans une epicerie et justement jai rammasse un pot casse vla 2 semaines a terre. Le client la signale jlui ai dit pas de probleme cest des choses qui arrivent! Et celui ci semblait embarrase je lui ai dit : ya des choses pire que ca dans la vie!! Comme echapper un 40oz de rum (jai deja vu ca et le client na pas paye!)
    Cest beaucoup plus important dentretenir une bonne relation avec le client meme sil est fautif pour limage, lavenir et la prosperite de la business!!

    Ca doit dependre du proprietaire mais je croit la plupart des epiceries ne te feront pas payer un produit brise dans lepicerie.. mais gares a toi si tu lechappes dans le stationnement! Cest plus notre responsabilite!

    Bonne journee juliette et jaime bcoup ton blog 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s