Ce n’est pas de ta faute

Quand j’ai quitté ma dernière job, j’ai célébré avec un rouge à lèvres et de quoi maquiller mes sourcils. Du luxe, quoi. Si on ne s’offre pas du maquillage pour célébrer le succès, je ne sais pas à quoi ça sert.

Quand j’arrive quelque part de nouveau, j’aime m’ouvrir aux suggestions et j’ai donc joué carte blanche pour commencer. J’ai partagé mon enthousiasme avec la « makeup artist » qui avait tout le mal du monde à dessiner mes lèvres comme il faut, parce que trop pâles (the struggle is real). J’ai donc essayé le reste des rouges à lèvres convoités moi-même et elle m’a montré les différents objets qui servaient à maquiller des sourcils. Brosses, crayons, patentes pour estomper. Il est un tantinet effrayant de constater la possibilité de sortir d’un tel commerce avec 50$ de kit à sourcils si on veut quelque chose de complet.

J’aimais l’effet mascara-à-sourcils, mais je trouvais la teinte trop rousse pour mes sourcils foncés. Devant ma confession, la makeup artist a nié avec un sourire affecté, celui qui dit que mon niaisage lui prend trop de temps pour faire sa vente. Il y avait la teinte trop rousse et noir comme les cheveux de Blanche Neige (aka noirs comme l’ébène), rien entre les deux. Elle m’a convaincu que mes yeux faisaient défaut, et que la teinte que j’essayais était bien celle de mes sourcils. Je suis donc partie avec un rouge à lèvres qui ne me ressemble pas (mais que j’adore porter) et un mascara à sourcils orange.

*

Opérée au laser depuis près de 3 ans, je suis en rémission de ma myopie (ça ne se dit probablement pas, mais considérant que c’est connu pour revenir chez certains grands myopes, la rémission est là et ça se célèbre comme d’autres choses). Dans ma jeunesse, j’ai porté de nombreuses paires de lunettes. Des optométristes ont parfois pris plus de temps qu’à l’habitude pour ajuster les lunettes de façon équilibrée sur mon nez.

T’as un sourcil plus haut que l’autre, ou c’est tes yeux, je sais pas…

À 12 ans, t’as peur que ça ne se replace pas. D’être pris avec une grimace dans la face forever. Pis les optométristes sont pas ben ben rassurantes.

*

Si j’ai le don d’over-analyser tout, ça me sert au moins à tirer certaines conclusions.

  • Mon visage n’est pas déséquilibré, mais expressif
  • Le titre de makeup artist peut être porté par ceux à qui ça tente
  • Les optométristes savent lire les rétines, pas les insécurités de pré-ados
  • Ma teinte de sourcils n’existe pas chez MAC
  • Mes questionnements existentiels sur ma face sont vraiment un #firstworldproblem

Une réflexion sur “Ce n’est pas de ta faute

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s