Une journée à une plantation de New Orleans

Parmi mes souvenirs de voyage à New Orleans, j’ai mes petits moments préférés, qui se sont déroulés l’avant-dernière journée de mon épopée en Louisiane.

Je n’avais jamais entendu parler des « plantations ». Une plantation, c’est quoi au juste, quand on ne spécifie pas ce que c’est? Des bananes? De la canne à sucre? Mes questions, naïves, peut-être, étaient typiquement celles d’une francophone. Les anglophones sont familiers avec le terme, semble-t-il.

Après avoir vu de jolis alligators, nous avons repris la navette direction Oak Alley. Oak Alley est ce qu’ils appellent là-bas une « plantation », comme dans « human plantation ». Comme dans « des-esclaves-humains-ont-travaillé-ici ». C’est vraiment intense, parce que l’endroit est tellement beau, on ne peut pas rester de glace devant l’architecture, le fait que les gigantesques arbres centenaires sont alignés et le bagage historique.

Ce qui m’a fait un petit velours au coeur:

  • Rencontrer Jennifer, dans la navette.
    Une femme d’une quarantaine d’années profondément gentille avec qui j’ai passé la journée. Elle voyageait seule aussi et restait à la même auberge que moi. On a pu prendre des photos de l’autre pour garder en souvenir.
  • Les alligators, souriants
    Ces créatures d’une autre époque sont franchement amicales. Perso, tomber dans les eaux où ils vivaient, j’aurais ben plus peur des serpents aquatiques (!!!)
  • Les chats, nonchalants
    En attendant l’embarquement pour voir les alligators, j’ai eu la chance de voir des chats se balader. Plusieurs affiches disaient de ne pas les toucher, parce qu’ils pouvaient être imprévisibles. Évidemment, je les avais déjà flattés. 😀
  • Le long trajet.
    Voir du paysage sans avoir rien à faire autre que de contempler me fait toujours du bien. C’est un bon moment pour écrire et écouter de la musique, aussi.
  • Marcher
    Mon sport favori! Bouger sans être essoufflée éveille une réelle passion en moi.
  • Les voyageurs
    Jennifer a initié une conversation de groupe sur les endroits que chacun aimerait visiter aux États-Unis. C’était intéressant d’entendre parler de villes dont je ne connaissais pas l’existence et d’autres dont je ne connaissais pas le charme. Je suis une fille d’eau, alors les côtes est et ouest me plaisent beaucoup, mais il semble qu’Austin et Kansas City ont beaucoup à offrir.
  • La température
    Il faisait chaud et ensoleillé, comme ça a été le cas toute la semaine de mon voyage à Nouvelle Orléans. Pourquoi est-ce que je ne vis pas dans le sud? Je ne sais pas.

Comme j’aimerais y retourner pour la saison du Mardi Gras, des festivals, des parades à ne plus finir. J’ai déjà mes « beads ».

Ramenez-moi là-bas cet hiver!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s