La meilleure cachette (bio)

Je regarde toujours l’intérieur des framboises. Une habitude. Je me dis qu’il pourrait y avoir un insecte et ce serait la meilleure cachette. Mon amoureux fait d’ailleurs une excellente imitation d’une chenille snob qui vit dans une framboise. J’ai toujours mangé des baies non-bio, moins chère et bien bonnes quand même. Mais voilà, depuis les […]

Lire la suite de "La meilleure cachette (bio)"

Les choses wild et moi

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des amis recommandables, de bonnes fréquentations, qui n’inquiétaient pas mes parents. Je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde. Et je sais que je n’ai pourtant pas toujours cherché à avoir ces amis sages et bien indiqués.

Lire la suite de "Les choses wild et moi"

Un futur rose

 

Je me suis souvent demandé si un tout petit truc pourrait changer ma vie. Genre boire un verre d’eau à la chlorophylle une fois par jour qui pourrait me donner envie de faire du sport, manger une soupe miso par jour qui pourrait m’assurer une vie sans cancer, ou faire grandir une plante dans mon appartement qui pourrait en faire un endroit empreint de créativité. De bonnes pistes, tout ça, mais je n’y étais pas tout à fait. Lire plus

Amour et jeu

C’est un peu gênant pour moi d’en parler, mais voilà. Il y a un peu plus d’un an, je prenais des cours d’improvisation. Des cours où on ne se prenait pas trop au sérieux et où on visait tous une chose: apprendre.

Lire la suite de "Amour et jeu"

Kill em with kindness

“omg these are in french” Le nombre de fois que j’ai vu des anglos regarder le menu et s’exclamer de la sorte, comme si on était super weird d’afficher le français en premier à Montréal… C’est facile de se vexer et rester bête. Sérieux, arrête de chialer, demande-moi ce que marwon prwaleenay est, pis je […]

Lire la suite de "Kill em with kindness"

Voleurs de tips

C’est touché (prononcer totché) de parler d’argent, mais voilà, je travaillais un samedi soir et un homme est parti en courant avec nos deux petits cubes de plexiglass, qui contenaient à peu près 2-3$ chacun en change. Qui vole un oeuf vole un boeuf, qu’ils disent. Ben c’est un peu comment je me suis sentie. […]

Lire la suite de "Voleurs de tips"

Pour le meilleur et pour le pire

Mon côté ésotérique tend à croire que lorsqu’on s’apprêtait à exister, il nous a fallu faire des choix. “Ok, je serai pourvu d’un teint irrégulier, mais je serai un excellent scientifique qui découvrira un remède éternel contre la grippe” ou encore “Je serai rousse, mais j’aurai une aptitude au fun à toute épreuve”genre. (Ok, j’arrête […]

Lire la suite de "Pour le meilleur et pour le pire"