Mon cocktail

J’adore la métaphore du cocktail. La vie est un cocktail. Tout est question de dosage et d’ingrédients. Il y a quelques temps, j’attendais un jeune homme au métro Berri-UQAM. Nous avions rendez-vous à 19h. Il n’était pas là. 19h15, j’ai décidé de partir et me rendre au Camellia Sinensis, où nous devions nous diriger. Pas […]

Publicité

Lire la suite de "Mon cocktail"

J <3 encore la Distillerie

Le Mohawk/ comment avoir les yeux plus grands que le foie et prendre un cocktail deux fois plus gros que ses amis.

On est arrivés vers 20h, ben flush au moment où il restait UNE dernière table de 4 personnes et où le line-up a commencé devant le bar.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que j’avais de l’ambition. Mais c’est toujours comme ça quand je suis à la Distillerie. J’ai le goût de tout, à l’excès. (Bon, je parle comme une fille qui a trop bu et qui a un solide hangover, mais je vous rassure, un gros pot masson n’est pas assez pour mettre à l’épreuve mon petit corps. Tout a bien été. J’ai bien dormi. Tout va bien. Tout ira bien. )

J’ai demandé mon fameux “Colimasson”, cocktail saisonnier avec lequel je suis tombée en amour en février dernier. La serveuse, qui connaît étonnamment bien son menu, m’a dit que la créatrice de ce cocktail en a sorti un nouveau; le “Mohawk”. Jus de pamplemousse, Gin, menthe, sirop de thé vert… Sont les ingrédients dont je me rappelle.

Suite à son intervention, j’ai donc opté pour le Mohawk, toute aventureuse.

Verdict: Très bon, très gros, et j’ai des amis qui boivent pas vite (Comparé à moi qui buvait le double…) Ok, j’ai fini en dernier, but still.

***

Bref, je recommande cet endroit à tous ceux qui n’y sont jamais allés.

Oui, même toi, le gars qui ne boit que de la heineken. J’te jure qu’un cocktail t’y plaira.

Lire la suite de "J <3 encore la Distillerie"