Un cappuccino sans mousse

Restaurant l’Avenue, sur Mont-Royal. Réputé pour l’ambiance de ses toilettes avec blacklights. J’ai suggéré qu’on y aille (au resto, pas aux toilettes nécessairement), pour faire changement de l’habituel Bistro tôt ou tard. Je suis difficile sur quelques affaires. Genre le français bien écrit et la belle mousse. Quand je lis un menu de restaurant qui […]

Lire la suite de "Un cappuccino sans mousse"

Le pouvoir d’un tag

Je lis pas mal d’affaires que des gens, qui font la même job que moi partout dans le monde, écrivent. Ça me motive, confirme mon intérêt et je rends grâce tous les jours. (Héhé, pareil) Des vrais baristas de Starbucks écrivent pour la compagnie et gèrent les réseaux sociaux. Tout ça peut arriver grâce à […]

Lire la suite de "Le pouvoir d’un tag"

L’art inattendu

Il y a de ces petites choses qui font la différence, suffit de les remarquer.

On vit un gros trip depuis quelques temps; faire des dessins dans les lattés. C’est loin d’être un standard Starbucks, mais c’est notre petite touche et quand on le réussit, on est ben fiers.

Je confirme que la pomme sur cette photo n’était pas le plan initial. Mais bon, l’art c’est aussi dealer avec quelque chose qui n’a pas tourné comme on le voulait et en faire de quoi de beau quand même. J’ai fait des formes un peu weird en voulant faire des coeurs et des sapins, comme des paires de fesses et des arbres. Si un client qui en a reçu un lit ces mots, je tiens sincèrement à m’excuser, mais il était trop tard pour faire quoi que ce soit rendue à ce point.

J’ai fait aujourd’hui un beau petit coeur dans un moka au lait de soya. Mais la fille a sauté sur son moka et s’est dépêché de prendre une première gorgée. Elle n’aura jamais vu mon effort.

À chaque fois que je fais un Caramel Machiatto (Prononcez makiato, SVP pas ma châ ti, ça porte à confusion)  je me doute que le beau petit quadrillé ne soit pas beau. Après autant d’essais, mon poignet fait des trucs vraiment aléatoires encore. Donc quand je le réussis, je vis un petit high intérieurement.

Quand un autre barista me fait mon caramel machiatto, j’essaie de penser à lui dire que son caramel est bien dessiné. Tsé, remarquer ces petites choses.

Lire la suite de "L’art inattendu"

Trouver un double sens

“C’est niaiseux. Tu fais des jokes plates. Tes jeux de mots sont ridicules. Mais calique, t’es créatif pareil. ”

… Aurais-tu envie de dire à ton oncle qui fait des jokes de mononc’.

M’semble que trouver des doubles sens, c’est être alerte à ce que tout l’univers peut nous donner. Entendons-nous. Un double sens n’est pas nécessairement cochon, sexuel, ou déplacé.

Néanmoins, j’aime bien l’idée que Starbucks puisse parler de ses baristas quand il est écrit “Vous les aimerez chauds

Lire la suite de "Trouver un double sens"

En français SVP

Que je travaille chez Starbucks n’est plus un secret eh. Et bien que j’aime l’entreprise, sa culture et l’atmosphère de travail, j’ai un gros gros gros reproche à faire: le français chez Starbucks fait dur. Traduction inexistante pour le “Willow Blend”, une façon d’écrire les breuvages sur les verres standardisée en anglais, des pancartes promotionelles […]

Lire la suite de "En français SVP"