Deuil facile pour un cellulaire de merde

Rien de tel qu’un voyage à Québec, avec des rendez-vous prévus, des amis qu’on doit rencontrer au restaurant et qui sont en retard pour un moment parfait nommé MON CELLULAIRE MEURT. (Un Samsung Wave; inutile d’ajouter que j’emmerde cette compagnie présentement qui m’a fait vivre déjà 2 fois en 2 ans une expérience de remplacement intégral de l’appareil dû à un défaut, différent les deux fois.)

“Appelle-moi si y’a une urgence, mais sinon, bon retour à Montréal!” m’avait dit mon charmant hôte lors de mon départ de sa résidence dimanche matin.  Full fin.

J’étais donc au Cochon Dingue, à neuf heures tappantes, un cellulaire défectueux à la main, avec ma table réservée pour 6 personnes, juste pour être sure. La moitié ne s’étant pas présentée (Avec préavis 12-24h; pas de blâme, girls.) j’ai même pensé que personne ne viendrait après un quart d’heure, me déplaçant à une table plus petite, un peu attristée, lisant mon magazine spécial Noël, tsé.

Le serveur m’a demandé si j’allais bien. “Oui vous?…”
Et j’ai rectifié “En fait, ça feel pas excellent…”

Il m’a demandé si mes amies auraient pu se présenter à une autre succursale de Cochon Dingue et a pris l’initiative d’appeler à l’autre succursale pour vérifier si elles n’étaient pas là. J’ai trouvé ça super touchant et empreint d’humanité pure.

À la seconde où il a appelé, mes amies se sont présentées, se confondant en excuses, mais m’ayant prévenue par texto…
Correct girls. Mangeons maintenant.

C’était délicieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s