Olympiques

En revenant du travail, j’arrive chez moi.
J’ai faim, comme à l’habitude, mais je meurs d’envie de me baigner avant de manger.

Je me change, amène ma serviette, mes clés, et je monte au 18e.

Deux asiatiques, avec des lunettes de natation, des casques de bain en matériau Hi-tech luisant, font des longueurs, sans arrêt, intense.

Deux secondes d’hésitation.
Je me dis que je pourrais me baigner quand même.

Eeeet je retourne à mon appartement.
Déçue de ne pas sentir le chlore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s